QU’EST-CE QUE LA ROSACÉE ?

QU’EST-CE QUE LA ROSACÉE ?

La rosacée est une maladie chronique de la peau qui affecte principalement le visage. Elle débute par une rougeur qui, au début, apparaît et disparait. Avec le temps, la rougeur peut devenir persistante, les vaisseaux deviennent plus apparents et des boutons peuvent survenir.

Les zones atteintes sont habituellement les joues, le nez, le menton et le front. Trente pour cent (30%) des patients peuvent présenter une atteinte des  yeux avec rougeurs ou parfois une sensation  ” de sable ” dans l’œil.

Les symptômes de la rosacée peuvent varier d’une personne à l’autre. On ne connait pas de traitement définitif de la rosacée, mais il est possible d’en minimiser les symptômes et de contrôler la maladie.

Dans certains cas rares, une rosacée non contrôlée et non traitée  va entraîner un  rhinophyma. Il se caractérise par la présence de bosses épaisses et rouges sur le nez et tout autour.  Le rhinophyma apparait plus souvent chez les hommes que chez les femmes.

Quelques statistiques au sujet de la rosacée

Près de deux millions de Canadiens souffrent de rosacée. Elle se manifeste habituellement chez les femmes, en général au teint pâle, entre 30-50 ans. Elle est souvent diagnostiquée à tort comme de l’acné d’adulte.

Plusieurs facteurs reliés aux habitudes de vie peuvent déclencher une poussée de rosacée. Les plus communs sont :

Les cosmétiques : Les produits contenant du parfum, de l’alcool, des abrasifs ou autres ingrédients irritants peuvent aggraver les symptômes de la rosacée.

Les aliments et boissons:

-Les boissons chaudes telles que les soupes et le chocolat chaud;

-Les boissons caféinées comme le thé ou le café;

– Les assaisonnements épicés ( le poivre blanc ou noir, le paprika, le poivre rouge et le poivre de Cayenne) ;

– L’alcool, particulièrement le vin rouge.

L’effort physique intense : les rougeurs du visage peuvent s’aggraver avec l’effort. Prenez des moyens pour rester au frais en faisant de l’exercice.

Les médicaments ceux qui causent de la dilatation des vaisseaux sanguins par exemple, les inhibiteurs de l’ECA, ou la niacine prescrite pour baisser le taux de cholestérol, l’utilisation prolongée sur le visage de crèmes à la cortisone peut aussi aggraver les symptômes de rosacée. Mais n’arrêtez aucun traitement sans en discuter avec votre médecin.

Le stress : Le stress et les émotions intenses sont aussi parmi les déclencheurs les plus fréquemment associés aux poussées de rosacée.

Les températures extrêmes les variations brusques de température,  l’exposition au vent, les douches, les bains très chauds et les saunas.

L’exposition aux UV Appliquer votre crème solaire de SPF 30 au moins.. Éviter le soleil entre 11 heures et 16 heures.

Les patients qui souffrent de rosacée rapportent souvent des sensations de brûlure et de picotement, une  peau sèche, une peau facilement irritable. Ce qui altère beaucoup la qualité de vie des patients et leur estime de soi.

Il est important de se faire traiter le plus tôt possible afin de réduire l’apparition des symptômes ( ex., rougeurs, boutons, et vaisseaux sanguins dilatés). Le traitement précoce et suivi de la rosacée peut aider à contrôler les symptômes et prévenir l’aggravation de la maladie.. 

La rosacée ne peut pas s’améliorer d’elle-même ou disparaitre spontanément. Sans traitement, elle peut même empirer avec le temps. Les crèmes vendues sans ordonnance peuvent même aggraver l’état de votre peau.

Consultez votre médecin de famille ou un dermatologue.

Dre Roula El Rassi, Dermatologue

Adapté du site de l’association Canadienne de Dermatologie