Entrevue avec Dr Nader dans le Journal de Mtl/Qc

Entrevue avec Dr Nader dans le Journal de Mtl/Qc

Le Journal de Montréal/Québec publie ce week-end une entrevue avec le Dr Remi Nader, neurochirurgien associé au réseau des cliniques Lacroix.


« Un neurochirurgien de Montréal qui travaille dans le réseau privé tire profit des longues listes d’attente en offrant des forfaits tout inclus sur mesure à ses patients québécois pour les opérer aux États-Unis.

« C’est vraiment un service complémentaire au service public. Je ne me vois pas en compétition, mais comme associé », confie le Dr Rémi Nader.

Âgé de 42 ans, ce neurochirurgien qui a grandi et étudié la médecine à Montréal est établi dans une clinique privée de Houston, au Texas. Or, depuis 2015, il revient au Québec environ 10 jours par mois pour traiter des patients québécois dans le réseau privé.

La grande majorité des gens consultent pour des maux de dos et de cou. Il a des cliniques à Montréal, Laval et Québec. Bien qu’il réussisse à traiter la plupart de ses patients en cabinet (injections, médication), certains doivent être opérés.

« Quand l’opération est nécessaire, ils ont toujours l’option de payer ou de continuer dans le public. C’est vraiment ouvrir l’accès au patient », précise celui qui dit être le seul à offrir ce service dans son domaine.

Selon le Conseil de la protection des malades, cette réalité montre clairement les problèmes d’accès au réseau public.

« J’ai toujours dit que je n’ai rien contre le privé pourvu que les patients qui paient leurs impôts en aient pour leur argent, dit le président, Paul Brunet. Mais quand le privé règle les problèmes d’accès au lieu du public, c’est là le scandale. »

Chaque mois, le Dr Nader opère un patient québécois dans un hôpital privé de Houston. En général, il n’y a pas de délai d’attente.   »

Lire l’article complet : http://tinyurl.com/y3oq7qwr