L’ACNÉ

L’ACNÉ

Qui de nous ne se rappelle pas de ce vilain petit bouton apparu la veille de notre soirée de bal ? Cette période où les boutons d’acné ont rendu parfois notre adolescence difficile ? On ne veut surtout pas que nos enfants en souffrent.

Selon les statistiques, près de 20 % des Canadiens, soit 5,6 millions ont de l’acné et 80 % de ces personnes  ont entre 12 et 24 ans. Elle touche environ 90% des adolescents et 20 à 30 % des adultes.
L’acné survient habituellement à la puberté, mais peut persister pendant de nombreuses années, quel que soit l’âge.
Environ 25 % des adolescents et jeunes adultes auront de l’acné jusqu’à l’âge de 25 ans.

Des études ont démontré que plus l’acné apparait tôt, plus elle risque de s’aggraver durant l’adolescence. Il importe de la traiter aussitôt qu’elle se manifeste afin de l’empêcher de s’aggraver et de causer des cicatrices permanentes.

Quand devrait-on consulter un dermatologue ?

Vous devriez consulter un médecin lorsque vous avez traité votre acné vous-même avec des médicaments en vente libre et que l’état de votre peau ne s’est pas amélioré après six à huit semaines.

Ce qu’il faut savoir

  • Il faut appliquer les médicaments topiques sur toute la région affectée et non seulement sur le bouton.
  • Les médicaments ne fonctionnent ni mieux ni plus rapidement si vous en appliquez davantage que la quantité prescrite.  Par contre, il se peut qu’ils irritent plus votre peau si vous en mettez une grande quantité.
  • Essayez de suivre le traitement tel que prescrit et essayez de trouver un moyen de l’intégrer dans votre routine.
  • Les produits qui contiennent du peroxyde de benzoyle peuvent rendre votre peau plus sensible au soleil. Il faut donc réduire l’exposition au soleil et protéger la peau du soleil.
  • Appliquez en premier votre médicament contre l’acné et laissez-le bien sécher avant d’appliquer du maquillage ou d’aller au lit.
    • Même si votre acné s’améliore, poursuivez le traitement afin d’empêcher l’apparition de nouvelles lésions.
    • Et surtout n’oubliez pas d’hydrater votre peau avant, après l’application du traitement ou le lendemain matin.
  • Quelques conseils pratiquesNE VOUS SENTEZ PAS SEUL. Presque tout le monde a eu des boutons.À éviter – Il ne faut pas faire éclater les boutons ! Gratter ses boutons ou les faire éclater répand les bactéries et cause plus d’acné.
    À faire – Lavez-vous le visage une ou deux fois par jour avec un nettoyant doux.À faire – Appliquez de l’écran solaire. La peau est beaucoup plus sensible aux rayons UV lorsque vous utilisez des traitements pour l’acné.À éviter – Le stress. Il peut indirectement aggraver l’acné en affectant les niveaux d’hormones.À faire – Utilisez un maquillage sans huile et choisissez seulement des produits non comédogènes.À faire – Lavez souvent votre taie d’oreiller et vos draps pour éliminer l’huile qui peut s’y loger.À faire – Lavez vos brosses de maquillage avec un savon antimicrobien.À éviter – Il ne faut pas frotter la peau. Le frottement peut irriter votre peau.À faire – Oubliez donc les exfoliants.Dans un récent sondage, 85 % des adolescents et 72 % des adultes croient que se laver le visage plus souvent aide à faire disparaitre l’acné. Faux ! Dissipez les mythes en consultant.Et pour les cicatrices?La prévention est le meilleur traitement pour les cicatrices. Il est important de traiter l’acné le plus tôt possible et de la contrôler afin d’empêcher la formation de nouvelles lésions. Toutefois, il y a plusieurs façons de traiter les cicatrices si vous en avez déjà.Les crèmes et les gels qui contiennent de la trétinoïne peuvent être utilisés comme traitement pour les cicatrices superficielles.Les peelings chimiques et les peelings àl’acide alpha- hydroxy aident à uniformiser la teinte de la peau et peuvent adoucir les petites imperfections.
     
    La microdermabrasion, un type de peeling plus intensif, est recommandé pour les cicatrices causées par l’acné superficielle légère.  Les agents de remplissage injectables sont des produits tels que l’acide hyaluronique, qui sont injectés sous la surface de la peau afin de remplir les creux et les trous laissés par les cicatrices.Le traitement au laser est  aussi une option de traitement qui aide  à adoucir l’apparence des cicatrices plus profondes. Ce genre de traitement favorise également la production de nouveau collagène dans la peau.Dre Roula El Rassi, Dermatologue Adapté du site de l’Association Canadienne de Dermatologie