Chirurgie générale

Un accès rapide et facile

à la chirurgie mineure

Le réseau de cliniques du Groupe médical Lacroix offre un accès rapide et facile aux chirurgies mineures. Plusieurs interventions en chirurgie générale sont effectuées directement en clinique. Dre. Caroline Doyon, chirurgienne générale est en mesure d’évaluer votre condition afin de vous diriger vers le meilleur traitement disponible. Plusieurs services sont également offerts en chirurgie générale. Dans tous les cas, Dre. Doyon sait vous accompagner avant, pendant et après l’intervention chirurgicale afin de vous assurer la meilleure expérience possible.

 

Vous vivez un problème de santé qui vous inquiète? N’attendez plus et consultez notre équipe médicale qualifiée en chirurgie mineure dès maintenant.

 

Notez qu’aucune ordonnance médicale n’est requise pour prendre rendez-vous avec nos spécialistes.

Nos services offerts en chirurgie générale comprennent:

Chirurgies mineures pour exérèses

  • Cancer cutané *certains critères peuvent s’appliquer
  • Grains de beauté
  • Kystes
  • Sinus pilonidal
  • Corps étranger
  • Lipomes
  • Onysectomie
  • Traitement définitif de verrue
  • Traitement de l’hydradénite suppurée

Consultation et traitement de problème ano-rectal

  • Hémorroïdes
  • Fistules anales
  • Incontinence anale
  • Fissures anales
  • Douleur anale
  • Saignement anal

Drainage d’abcès

  • Cutané
  • Anal
  • Mammaire
  • Autres

Vasectomie (voir plus bas)

Consultation pour dépistage

  • Sang dans les selles
  • Perte de poids
  • Douleurs abdominales
  • Diarrhée
  • Constipation

Réparation et débridement de plaie

ANALYSE EN LABORATOIRE PRIVÉ

 

Le réseau des cliniques du Groupe médical Lacroix collabore avec plusieurs laboratoires privés pour l’analyse de spécimens afin de permettre aux entreprises ou aux individus d’obtenir des résultats dans les 48 heures ouvrables suivant le prélèvement.

VASECTOMIE SANS AIGUILLE NI SCALPEL

Stérilisation chez l’homme avec Dre Caroline Doyon, chirurgienne

Qu'est-ce qu'une vasectomie ?

vasectomie

Image Wikipédia. Auteur: K. D. Schroeder, sous licence CC BY-SA 3.0

Une vasectomie est une intervention que les hommes peuvent avoir pour empêcher que leur partenaire tombe enceinte lorsqu’ils ont des relations sexuelles. Elle rend un homme stérile.

 

Lorsqu’un homme subit une vasectomie, les 2 tubes (canaux déférents) qui transportent les spermatozoïdes des testicules au pénis sont coupés et bloqués.

 

Trois mois après la vasectomie, un test sur le liquide (sperme) confirme qu’il ne contient plus de spermatozoïdes. Avant cette confirmation, une protection est nécessaire.

 

Elle est une méthode très fiable de contraception (99.9% de succès) et sécuritaire. Elle ne modifie pas la capacité d’un homme à avoir des relations sexuelles, à éjaculer ou à atteindre l’orgasme. Elle ne prévient pas les maladies transmises sexuellement.

Quand est-elle utilisée ?

Cette procédure devrait être effectuée uniquement à la demande de l’homme, et uniquement quand un homme désire être stérile de façon permanente.

La procédure de renversement est laborieuse avec un grand taux d’échec.

Comment se déroule cette intervention ?

L’intervention se déroule dans le bloc opératoire de la clinique de façon stérile.

D’abord, une anesthésie locale à l’aide d’un crayon injecteur sera effectuée sur la peau du scrotom sans aiguille et sans douleur.

Les deux canaux déférents sont mobilisés successivement tout juste en dessous de la peau du scrotom par une manipulation du chirurgien, puis immobilisés par une pince.

Aucun bistouri n’est utilisé.

La peau et les tissus sont écartés jusqu’au canal déférent.

Le canal sera coupé sur 2 cm de longueur afin de prévenir la reconnexion.

L’extrémité de chaque canal déférent sera fermée au moyen de points de suture, ainsi de cautérisation (brûlé à l’aide d’un fil chargé ou d’un courant électrique).

Cette approche cause très peu de saignement.

L’intervention prend environ 30 minutes.

Une récupération de 15-20 minutes est ensuite demandée avant de partir de la clinique.

Comment dois-je me préparer pour cette intervention ?

La plus importante préparation est de bien réfléchir à votre décision de devenir stérile.

Une consultation individuelle avec le chirurgien doit être faite avant la  procédure chez les hommes de moins de 35 ans, ou qui ont moins de 2 enfants ou qui ont déjà subi une procédure aux organes génitaux.

Ne prenez pas d’anti-inflammatoire (advil), d’anti-plaquettaire (aspirine) ou d’anti-coagulant, ni des oméga-3 sept jours avant l’intervention.

NE PAS raser la région scrotale. Nous le ferons juste avant votre intervention.

Prenez une douche et laver la région scrotale avec du savon la veille au soir et le matin de l’intervention.

Avant votre intervention, vous mangez comme à l’habitude.

Vous apportez avec vous un sous-vêtement ajusté ou un support athlétique.

Trente minutes avant l’heure prévue de l’intervention, prenez votre comprimé d’Ativan prescrit et récupéré préalablement chez votre pharmacien.

Prévoir quelqu’un pour vous raccompagner.

Après votre vasectomie, planifiez de ne rien faire lors de votre retour à la maison.

Il ne faut pas soulever de charge de plus de 10 livres, ni faire de sports ou d’activités intenses, incluant les relations sexuelles pour 1 semaine.

Les travailleurs sédentaires peuvent reprendre leur travail 24 à 48h après la procédure.

Il n’y a aucun changement sur la libido, l’orgasme, l’érection, les hormones mâles, le désir sexuel, le volume de sperme, ainsi qu’aux testicules et au scrotum.

Quels sont les risques associés à cette intervention ?

Vous pourriez avoir une infection ou un saignement (hématome ou ecchymose).

Dans de rares cas, vous aurez des douleurs persistantes dans un testicule ou les deux.

Il y a une probabilité que des années après l’intervention, des spermatozoïdes apparaissent de nouveau dans le sperme et entraînent possiblement une grossesse.

Il pourrait y avoir un échec de la procédure. Si vous avez une inquiétude, vous pouvez appeler une infirmière de la clinique au (450) 688-6161.

Que se passe-t-il après l’intervention ?

Lorsque vous retournez à la maison, ne demeurez pas debout, appliquez de la glace sur la région de votre scrotum et installez-vous les jambes surélevées.

Utilisez d’autres méthodes de contraception, et ce jusqu’à ce que votre test de sperme montre qu’il n’y a plus de spermatozoïdes.

En moyenne, il faut 20 éjaculations pour que tous les spermatozoïdes soient éliminés des canaux déférents.

Une demande de test appelé spermogramme vous sera remis après votre intervention. Vous devrez passer ce test 3 mois après la procédure et attendre
les résultats avant de vous considérer stérile. Il faut donc vous protéger.

Un retour à la normale se fait progressivement en 7 jours. Le tylénol est suffisant pour soulager la douleur.

La douche peut être prise le lendemain. La piscine, le bain ou le spa après 72h.

Informez-vous sur les différentes plages horaires disponibles